(SE) NOURRIR...




Il ne s'agit pas d'alimentation, ni d'hydratation. Ce post parle de nourriture "énergétique", profonde, de se nourrir soi, son être. Un des apports primordial dans ce domaine est l'amour dans l'échange avec l'autre mais aussi l'amour propre, l'amour de soi.


Vous êtes vous déjà demandé ce que vous faisiez pour vous, pour votre plaisir, pour votre propre ressource, dans votre quotidien? Avez-vous déjà inclus dans votre emploi du temps chargé, un moment rien qu'à vous? Vous permettez-vous de faire une pause dans la journée seulement pour profiter d'être présente à vous, à vos sensations, à vos émotions?

Il n'est pas nécessaire d'y passer des heures pour sentir l’énergie qui afflue et qui nous nourrit lorsque nous sommes pleinement présent à nous-même dans un moment où nous prenons plaisir à vivre.


Chez Bienfaits pour Soi, nous avons des traits communs concernant nos ressources de "nourriture". Comme vous avez pu le voir dans nos vidéos ou sur notre Instagram, nous aimons la nature et nous la regardons avec attention dès que nous le pouvons.


La beauté de la nature, dans toutes ses saisons, dans toutes les conditions, alimente l'humain. Les femmes ont un besoin véritable de connexion à la nature, la sensation de faire partie d'un tout. On retrouve cette notion dans de nombreux ouvrages littéraires dont Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estès. Un livre que je vous recommande chaudement si vous ne l'avez pas encore lu et dont je vous transmets un extrait:

"Quels sont les besoins de l'âme ? Ils appartiennent au domaine de la nature et à celui de la créativité, là où vit Na'ashje'ii Asdzàà, la Femme Araignée, déesse de la création du Diné, le peuple navajo, qu'elle protège. Elle a pour tâche, entre autres, d'apprendre à l'âme l'amour de la beauté."



Lorsque nous sommes en pleine conscience, nous pouvons observer que notre connexion à la nature peut être stimulée par les différents canaux sensoriels : la vue, l’ouïe, le toucher, l'odorat, et pourquoi pas le gôut.




Lorsque vous êtes en extérieur, en balade, pour pratiquer un sport, pour sortir faire une course, pour jardiner, prenez un temps pour observer ce qui vous entoure, sans jugement, seulement regardez pleinement : la lumière, les ombres, les détails mais aussi le paysage global, ce qui bouge, ce qui est statique, les couleurs. Et arrêtez votre regard sur un détail qui vous plait, qui vous fait sourire. Et souriez!






Prenez un temps pour écouter les bruits qui sont présents. Ceux créés par votre propre corps (même le bruit de votre respiration) et ceux de la nature autour de vous: la rivière, les animaux, le vent... Quelque soit l'endroit où vous êtes de nombreuses mélodies arrivent à vos oreilles. Isolez celle que vous préférez et écoutez-la pleinement quelques instants.





Nous prêtons rarement attention aux odeurs qui nous entourent sauf lorsque celles-ci sont désagréables. Mais notre cerveau est capable de sentir plusieurs odeurs en même temps, même les plus subtiles. Connectez vous à votre odorat et sélectionnez volontairement une odeur que vous aimez. Remplissez-vous en.





Le toucher ou plutôt le contact corporel. Cela peut être la sensation dans son corps, par exemple le contact des pieds au sol, de vos ischions en position assise, de l'air qui sort de vos narines; mais aussi le vent qui effleure votre visage, le soleil qui vous réchauffe, la pluie sur votre tête. Observez ces différentes sensations lors d'une prochaine sortie et ressentez-les en profondeur. Vous êtes pleinement présente à vous-même et connectée au monde.




Selon le lieu dans le quel vous êtes, vous pouvez cueillir des fruits, certaines fleurs et associer votre sortie à une expérience gustative . (ou alors, comme Kenny, goûter à la neige ou à la pluie ;-)




Il ne s'agit pas d'un exercice à faire en souhaitant valider toutes les sensations la prochaine fois que vous sortez mais simplement de réaliser une expérience de connexion à la nature, de se nourrir par le biais d'un ou plusieurs sens et de vivre pleinement ce moment pour vous, comme un cadeau.

Il s'agit avant de tout de prendre plaisir, et même de vous amuser à expérimenter, à ressentir de nouvelles choses.


La nature est une de nos sources de nourriture. La créativité en est une autre. Avez-vous la fibre artistique? dans quel domaine? vous êtes vous déjà posé la question? Avez-vous expérimenté certains domaines: le chant, la danse, le dessin, la peinture, la poterie ...? Si non, qu'attendez-vous pour le faire et trouver, là aussi, comment nourrir votre Soi, votre âme.

49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout